" />

SériaLecteur

Lecteur de roman, policier, polar, roman étranger et autres, avec un faible pour les séries, de plus enpus de photos

19 novembre 2006

Goncourt

207078097XIntense, long, plein de questionnements… Les bienveillantes, roman de la rentrée, sacré depuis par le prix Goncourt, c’est tout cela à la fois, et bien plus encore !

Au départ c’est l’histoire d’un officier SS, la victoire facile en 1940, l’embourbement dans le Caucase, la bataille de Stalingrad, l’atteinte des sommets de la hiérarchie à Berlin avec ses intrigues puis la débâcle…

Le personnage nous livre toutes ses pensées à chacune de ces périodes. L’homme est complexe. Il évoque l’absence du père, l’amour inconditionnel et idéalisé qu’il voue à sa sœur jumelle. On comprend son homosexualité politiquement incorrecte pour l’époque.

Mais dans la première partie du livre, c’est son manque d’humanité qui nous aveugle et nous dégoûte. Il est alors dans l’obéissance totale aux ordres avec zèle, mais sans plaisir.

Beaucoup de lecteurs abandonnent, écoeurés par le deuxième chapitre qui décrit la réalité des charniers.

Dommage, car malgré tout c’est là que se construit toute la complexité du personnage, celle-là même qui donne toute sa force à ce livre.

Cette personnalité aux multiples facettes va traverser la guerre avec cynisme et sans aucun tabou.

Un grand livre !

Jonathan Littell, Les Bienveillantes, Gallimard, 2-07-078097-X

Posté par SeriaLecteur à 18:40 - Littell Jonathan - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • Abomination

    J'ai arreté au bout de 600 pages heureusement que c'est de la fiction car nazi homo incestueux paricide monstre enfin un superserial killer à vomir et à cauchemarder

    Posté par Véronique, 05 décembre 2007 à 19:13
  • j'avance doucement dans ma lecture, je me donne le temps de digerer, de reflechir... Je me refuse d'avoir peur et d'abandonner. Je regarde la realité en face.

    Posté par cecilia, 31 janvier 2008 à 18:59
  • @Cecilia
    Je pense que les 200 premieres sont très difficile à lire, ensuite c'est affreux mais l'intrigue prend le dessus
    Instructif avant tout

    Posté par Michel, 31 janvier 2008 à 19:40
  • Peux tume dire sur mon blog le tempps que tu as mis pour le lire ? Je vais le commencer dès que j'ai fini mon challenge 2008, et tu me rassures car j'ai tellement de critiques négatives que cela me faisiat un peu peur, merci pour ton résumé, bonnes lectures

    Posté par toinette, 15 février 2008 à 11:31
  • Bonjour, j'ai lu ce livre en 3 semaines (quand même) en 2006. J'ai eu la chance en plus d'approcher l'écrivain qui m'a dédicacé mon exemplaire lors d'une des rares séances de signature qu'il a faite en France. Un moment inoubliable en ce qui me concerne. A part ça, je confirme ce roman est un grand livre mais très dense. Les 20 premières pages sont prodigieuses. Bonne journée.

    Posté par dasola, 30 juillet 2008 à 09:55
  • Bonjour
    je suis ravie de découvrir ton blog. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi sur ce roman Max Aue obéit mais remet en cause le système, est écouré par les éexécutions ou les pendaisons... C'est un être cynique, c'est vrai, écoeurant parfois parce qu'il a le goût du sale, de la puanteur et de l'obscénité en matière de sexe, amis c'est un être intelligent qui aime analyser et décortiquer les situations, les idéologies.

    Je reviendrai régulièrement consulter ton blog, encore tout récent.

    Au plaisir de te relire

    Posté par Anne-Sophie, 21 novembre 2006 à 21:15
  • Bonjour,

    Je viens tout juste de recevoir ce roman en cadeau. Je ne croyais pas qu'on pouvait faire plus volumineux que Belle du seigneur ! Je suis content de voir que le livre plaise autant.

    Je le lis et, d'ici quelques semaines, je te donne mes impressions.

    Posté par Louis, 27 novembre 2006 à 23:11
  • Bonjour,
    Merci pour ton commentaire sur "Les Bienveillantes " qui éclaire un peu ma lanterne.Je vais attaquer dans quelques jours la lecture de ce pavé et ne sais pas trop à quoi m'attendre au vu des différentes appréciations de ceux et celles qui ont lu ( ou abandonné) ce livre.Ta critique positive ne peut que m'encourager malgré le sentiment d'attraction-répulsion que j'éprouve envers ce roman.
    Encore merci et bonne année.

    Posté par Pascal, 11 janvier 2007 à 08:55
  • Je crois que je vais le lire finalement. Mais je vais attendre sa sortie en poche (la liste d'attente est sur presque un an à la bibliothèque...), il est trop cher en grand format.

    Posté par Lilly, 24 mars 2007 à 11:16
  • Bonjour, ton commentaire me donne envie de lire ce livre. Je me méfie toujours un peu des livres dont on parle trop!!!
    A lire donc pour moi lorsque ma PAL aura baissé (tu vois de quoi je parle hein )

    Posté par sylvie, 15 juin 2007 à 11:42

Poster un commentaire