" />

SériaLecteur

Lecteur de roman, policier, polar, roman étranger et autres, avec un faible pour les séries, de plus enpus de photos

24 novembre 2006

Un petit délice

scrapbook

C’est un petit roman sans prétention, une banale histoire d’adultère. Annie laisse les clefs de son appart à sa sœur. Après quelques années de vie commune, le couple passe un cap difficile. Fréquent !

Annie met fin à une histoire sans passion, mais elle découvrira bientôt le grand Amour. Cliché ! Certes, mais l’homme marié. Dommage !

L’informatique a toute sa place dans ce livre comme dans notre vie. Courrielspondance sur plusieurs chapitres pour donner un rythme moderne : une réussite !

Mais qu’est-ce que je fais dans ce roman à l’eau de rose ? En fait ; ce n’en est pas vraiment un car le ton faisant la chanson, ici l’humour, la tendresse nous entraîne dans une romance agréable, virevoltante. Avec une interrogation éternelle : qui trompe qui ? Et qui a commencé ?

Le lieu d’abord. Le Québec, avec sa vie enneigée et son parler étonnant, parfois incompréhensible… «De toute façons, avec elle et ses osties de points cardinaux, je suis déjà en train de virer à moitié granole ».

Le décor est planté dans le milieu universitaire et celui du petit monde de l’édition. C’est le premier livre d’Annie : « La garden-party » qui sera le théâtre de toutes ces rencontres !

J’ai trouvé ce livre à la librairie du Québec, rue Gay-Lussac à Paris. C’est la couverture qui m’a d’abord attirée. Puis de retour à la maison, une visite sur le site d’Allie. Elle en a également fait un commentaire excellent. 

Plus qu’un bon divertissement, un bon livre par une écrivaine au style alerte.

Nadine Bismuth, Scrapbook, Boréal Compact, 2-7646-0426-2

Posté par SeriaLecteur à 23:12 - Bismuth Nadine - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

  • A y est j'ai trouvé ta note ! Je mets le lien de ce pas
    La citation que tu proposes me semble pourtant tout à fait claire ! "ses osties de points cardinaux" ce serait chez nous "ses "biiip" de pts card." (j'imagine que cela faisait réf à la copine de Pierre qui avait viré new age) et "devenir granole" je le comprends comme "devenir folle". Bon peut-être n'ai-je rien compris mais j'avais la flemme de sortir le dico québécois toutes les deux secondes
    Je suis entièrement d'accord avec ta note

    Posté par Flo, 14 novembre 2007 à 20:39
  • C'est vrai que ça a l'air très sympa

    Petite remarque : pourrais-tu mettre quelque part dans tes notes le nom de l'auteur et le titre car parfois (comme ici) on ne les distingue pas bien sur la couverture ???

    Posté par cathe, 25 novembre 2006 à 14:25
  • Oouups !

    Erratum, merci de me le signaler rapidement.

    C'est corrigé.

    Le plus simple pour ce livre c'est une visite à Paris, à côté du Jardin su Luxembourg. Car les libraires souvent ne trouvent pas les livres du Québec.

    Posté par Michel, 25 novembre 2006 à 17:13
  • J'avoue que l'accent québécois n'est pas toujours évident à comprendre... Même moi je ne suis pas certaine de comprendre le sens la citation que tu as incluse! Je passe souvent devant ce livre sans m'y arrêter, je le prends en note!

    Posté par Jules, 26 novembre 2006 à 21:40
  • Je suis contente que ça t'ai plu! Cette lecture m'a donné envie de lire le recueil de nouvelles du même auteur: Les gens fidèle ne font pas les nouvelles.
    Au programme de lecture pour 2007!

    Posté par Allie, 28 novembre 2006 à 15:19

Poster un commentaire