" />

SériaLecteur

Lecteur de roman, policier, polar, roman étranger et autres, avec un faible pour les séries, de plus enpus de photos

28 janvier 2007

Garcia en Adamsberg, une réussite

 

9782878581522D’ordinaire, je n’aime pas les adaptations de livres au cinéma… Je ne retrouve pas en 2 heures de film toute la profondeur, l’ambiance, la complexité d’une œuvre écrite.

De plus, je suis déçu par le dernier Vargas. Il tourne en rond avec toujours les mêmes acteurs. Elle a laissé tomber sa première série des historiens et il serait souhaitable qu’elle trouve un nouveau ressort pour faire évoluer Adamsberg ! Mais le succès est rare : je comprends qu’elle en profite.

Je suis donc allé au ciné voir « Pars vite et reviens tard », sans grande conviction…

Et j’en suis sorti… emballé ! Ce film est un grand film !!18699197

L’adaptation du livre est fidèle dans l’esprit. Tout tourne autour d’Adamsberg, brillamment interprété par José Garcia. La lumière sombre du roman est fidèle dans l’image et reflète bien la sensation de noirceur.

Mais surtout, j’ai été très sensible à la bande son. Elle fait corps avec l’image, elle accompagne l’action du film avec une justesse de ton rare.

Ne le ratez pas !!

Posté par SeriaLecteur à 11:39 - Cinéma - Commentaires [21] - Permalien [#]

Commentaires

  • J'avais l'intention de lire le livre avant, mais impossible de l'emprunter à la biblio il est constamment réservé, donc j'en suis réduite à faire l'inverse !

    Posté par Florinette, 28 janvier 2007 à 12:34
  • J'avoue : Fred Vargas reste presque inconnue pour moi ! j'ai beau me dire et on a beau me dire que c'est super, je n'ai pas commencé. "Pars vite et reviens tard" est sur ma table de nuit. Florinette, il existe en poche ! Mais je ne souhaite pas aller voir le film avant. Comme toi Michel, je suis souvent déçue des adaptations. Faut que je me dépèche avant qu'il ne soit plus à l'affiche !

    Posté par valdebaz, 28 janvier 2007 à 13:43
  • J'ai hate de voir le film!!!!! Et tu m'y encourage!!!;o)))

    Posté par Naniela, 28 janvier 2007 à 13:44
  • je suis aller voir Eragon , j'aurai surement plus apprécié ce film là, surtout que j'aime bien Fred Vargas.

    Posté par pom', 28 janvier 2007 à 15:19
  • J'ai bien envie d'aller le voir. Je n'étais pas trop tenté parce que les adaptations.... mais là, j'y cours !!!

    Posté par Gambadou, 28 janvier 2007 à 17:52
  • j'avais aimé le bouquin j'irais bien voir le film vu le commentaire

    Posté par chtitanne, 28 janvier 2007 à 19:48
  • j'ai adoré le livre et j'adore le cinéma, je ne m'attends jamais à voir le livre, mais bien un film à part entière, mais ici, à ce qu'il parait, la résolution de l'intrigue a été changée, et là, c'est le truc qui me débecte d'emblée, car interpréter l'inadaptable pour passer au visuel est une chose, mais ce genre de changement moi ça me calme mes ardeurs cinématographiques

    Posté par K@role, 28 janvier 2007 à 20:22
  • @K@role
    Attends les commentaires de tous ceux et celles qui vont y aller...

    Posté par Michel, 28 janvier 2007 à 20:52
  • Ton commentaire me donne une raison de plus pour aller au cinéma voir le film. La bande annonce m'a déjà fait un sacré clin d'oeil. J'espère que ce sera encore à l'affiche jeudi!!

    Posté par katell bouali, 28 janvier 2007 à 20:56
  • C'est vrai ce que Karole a entendu dire, la fin n'est pas la même dans le film...??

    Posté par kalistina, 28 janvier 2007 à 23:58
  • @Kalistina

    Le film est une adaptation, si tu cherches le détail à la virgule... tu ne t'y retrouveras pas.
    Le crieur est à Beaubourg et non à Montparnasse.

    La fin est de la même veine, pas rigoureusemment fidèle au texte, mais fidèle à l'esprit.

    Posté par Michel, 29 janvier 2007 à 19:35
  • Si c'est dans le même esprit, je suis rassurée ; je craignais simplement que la fin n'ait été complètement transformée... J'espère pouvoir aller voir ce film dans une dizaine de jours (après avoir goûté le délicieux roman au début du mois).

    Posté par kalistina, 29 janvier 2007 à 22:20
  • @kalistina

    J'irais voir ton commentaire ! (les autres aussi j'irais le voir

    Posté par Michel, 29 janvier 2007 à 22:42
  • Moi je me suis déjà fait mon film dans la tête donc je ne sais pas si j'irai......L'écriture est tellement importante dans les romans de Vargas que je suis sceptique sur le rendu en film...
    Autant que j'ai pu voir, les critiques sont bof, mais tu as l'air tellement enthousiaste

    Posté par cathe, 30 janvier 2007 à 09:20
  • Je suis comme toi, en règle général je ne regarde pas les adaptations de roman au cinéma...à part quelques exceptions qui ne m'ont pas forcément convaincu (pas d'exemple en tête sur le moment), je préfére m'arrêter au roman...bon il est clair qu'il doit être assez difficile de retranscrire plusieurs centaines de pages sur 2hoo...

    Posté par patch, 30 janvier 2007 à 19:48
  • Bon d'emblée je vous avouerai que je n'ai été emballée du tout par le film - certes il y a beaucoup de changements par rapport au livre mais ce n'est pas ça qui m'a gêné le plus, je crois que c'est l'esprit plus que la lettre qui compte et, pour moi, Warnier n'a pas respecté l'esprit : j'aime bien Garcia mais le type cassant et depressif qu'il joue n'est pas Adamsberg,je n'ai pas reconnu non plus Danglard, ni Camille ni personne finalement...ah si Serrault campe un Decambrais convaincant, c'est toujours ça... alors oui de belles images, une belle ambiance parisienne un peu glauque, mais je n'ai pas retrouvé l'enchantement du livre. il est vrai que c'est un de mes préférés...

    Posté par yueyin, 02 février 2007 à 17:11
  • @yueyin
    L'inverse, comme quoi !
    J'ai trouvé que les personnages respectaient l'ambiance du livre et même plus leur personnalité !

    Posté par michel, 02 février 2007 à 20:10
  • Bah,il en faut pour tous les goûts !

    Posté par yueyin, 03 février 2007 à 16:39
  • Je viens d'aller voir le film. Je suis sortie enthousiasmée par l'adaptation. Certes, je n'ai pas lu ce roman, mais j'en ai lu d'autres et j'avoue que Garcia incarne bien le commissaire Adamsberg. J'ai retrouvé l'ambiance des romans de Vargas, et le film fait bien apparaître la personnalité complexe du commissaire et le tissu particulier des relations amicales entre Danglard et Adamsberg.
    Sans doute, y a-t-il queqlues inexactitudes (Beaubourg au lieu de Montparnasse d'après ce que j'ai cru comprendre) mais l'essentiel est là. J'ai eu la même impression de réussite qu'avec "Ne le dis à personne": la base fondamentale est une bonne histoire, bien ficelée et l'adaptation coule quasiment de source.
    Et puis...le quartier de Beaubourg, notamment cette place avec le bassin aux sculptures et l'église rehausse le rôle du crieur, nous ramenant des siècles en arrière, au Moyen-Age et à ses bonimenteurs et ses prêcheurs. Mon mari me dit qu'il y avait dans les années 80 un prêcheur sur cette place de Beaubourg: les gens venaient l'écouter quotidiennement.
    En un mot comme en mille: on ne perd ni son temps ni son argent à aller déguster ce polar français.
    Dans quelques temps, il faut laisser décanter le film, je lirai "Pars vite et reviens tard". Je suis certaine de ne pas être déçue!

    Posté par katell bouali, 03 février 2007 à 21:24
  • @katell bouali
    Je pense que ton mari pense à Mouna, un anarchiste, il venait à vélo tous les jours sur le parvis et essayer de nous réveiller ! humour à la Charlie-hebdo mais avec un contenu très anar et écolo.

    Posté par Michel, 03 février 2007 à 21:43
  • Adaptation réussie d'un des meilleurs F. Vargas

    Nous avions relu tout exprès le bouquin de Fred Vargas et nous avons donc été obligés de passer outre la méchante critique de Télérama sur le film de Régis Wargnier : Pars vite et reviens tard.
    Et ma foi, bien nous en a pris, car voilà un excellent film !
    Les fans du bouquin ne seront pas déçus et retrouveront bien l'écho et toute la saveur des personnages de F. Vargas : Olivier Gourmet est Le Guern (le crieur), Lucas Belvaux est Danglard (l'adjoint) et Michel Serrault donne un truculent Decambrais (l'érudit).
    Enfin, José Garcia campe un commissaire Adamsberg plus vrai que nature dont le film sait fort bien retracer les circonvolutions tant dans le domaine de l'amour que celui de la police.
    Bien sûr, il a fallu adapter certains points du roman, mais avec habilité et juste ce qu'il faut de modernité pour entrer dans les standards ciné du polar. D'ailleurs le décor de l'intrigue (rien de moins que la peste) s'inscrit aisément dans ce nouveau siècle inquiet du bioterrorisme.
    Quant à ceux qui n'ont pas lu le bouquin, ils découvriront un film policier original au rythme ample qui ne cède pas à la frénésie habituelle des cow-boys du FBI.
    Un film où le scénario, même s'il est complexe et ménage le suspense jusqu'au bout, laisse largement la place à une riche galerie de personnages. Ainsi qu'à un Paris insolite filmé tout en clair-obscur.

    Posté par BMR & MAM, 02 mars 2007 à 09:32

Poster un commentaire