" />

SériaLecteur

Lecteur de roman, policier, polar, roman étranger et autres, avec un faible pour les séries, de plus enpus de photos

16 novembre 2008

Merci Malice

9782350390062FSLe commentaire d’Alice m’avait plu, et ce livre a donc passé un temps dans ma LAL. Je l’ai enfin trouvé et lu.

C’est vrai que cet éditeur fait du très beau travail, le papier est très agréable, épais, lourd, rigide, de couleur crème. Une très belle mise en page avec de jolies lettrines, un petit plus que j’apprécie beaucoup. Il n’a même pas de site ce petit éditeur…

La déception vient du texte de Marie Desplechin. En principe, j’apprécie cette auteure mais là je suis passé à côté.

La narratrice nous raconte l’histoire du petit album vert que sa grand-mère lui a laissé. Il contient des photos de familles. Une famille nombreuse. Une famille du nord avec de nombreux frères et sœurs. Chaque chapitre nous raconte, photo à l’appui, des anecdotes de cette famille.

C’est ce côté familial qui m’a empêché de m’identifier à la narratrice, de rechercher des souvenirs communs. Je n’ai pas de famille, ou si peu, que j’ai toujours du mal à comprendre ces liens, ces réunions, ce sentiment de groupe ! Mon père n’avait qu’une sœur, ma mère est fille unique, comme ma femme, comme mon fils et moi aussi. Alors les oncles, tantes, cousins, cousines… cela est très mystérieux et complètement incompréhensible pour moi.

Je suis donc passé à côté de ce livre car il repose sur une intimité que je ne partage pas !

A vous de voir…

L'album vert, Marie Desplechin, Nicolas Chaudun

Posté par SeriaLecteur à 13:43 - Desplechin Marie (4) - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Je risque d'avoir la même impression de lecture que toi ! Moi aussi, ma famille est très limitée et je dois dire que je ne suis pas sûre que j'aurais aimé les grandes réunions familiales !

    Posté par Joelle, 17 novembre 2008 à 10:22
  • Bivouac Littéraire

    Bivouac littéraire sur
    http://poetaille.over-blog.fr


    Venez comme vous êtes !

    Posté par Gérard, 17 novembre 2008 à 16:45
  • Je te comprends, j'ai le même sentiment lorsqu'on parle de guerre et de camps de concentration. Mise à part sympathiser pour la cause, c'est à des années lumières de moi. Je ne connais aucun juif et aucune personne qui est allée à la guerre! Difficile de s'identifier...

    Posté par Jules, 17 novembre 2008 à 22:59
  • @Joelle
    Bienvenu au club !

    @Jules
    Etonnant rapprochement, mais pourquoi pas ?

    Posté par Michel, 19 novembre 2008 à 12:52

Poster un commentaire