" />

SériaLecteur

Lecteur de roman, policier, polar, roman étranger et autres, avec un faible pour les séries, de plus enpus de photos

28 mars 2009

un livre à ne pas rater

9782213628936Un excellent roman, que  j’ai lu avec … rapacité, tant la personnalité de la vielle femme est envoutante !

Cette femme est la sœur d’une peintre à succès posthume, car ses œuvres datent de la seconde guerre. Les deux sœurs avaient des idées politiques de droite nationaliste. Elles ont fréquenté les principaux dignitaires allemands d’avant guerre. Certains de ces tableaux ont pour sujet Goebels, Himmler… Sa sœur est restée en Allemagne durant  toute la guerre, après avoir épousé un allemand. Sidonie, la vieille dame, a préféré s’exiler aux USA.

Le retour fut difficile, malvenu…. Mais le plus tragique fut le retour de sa sœur. La rumeur aura raison d’elle. En fuyant, un accident mortel va créer une polémique. Sidonie va hériter alors que sa mère l’avait déshéritée. Une terrible polémique médiatique s’en suivra.

Le roman commence par l’enterrement d’un marchand d’art, un intime de Sidonie. Il vendait les rares tableaux retrouvés de la sœur !

Pendant l’enterrement son appartement est visité, un escroc va chercher des tableaux. Le fils du marchand de tableaux apprenant la polémique sur la mort de l’artiste essaiera de faire chanter la vieille dame... Un adolescent fugueur se révélera en sérial killer dans les bas fonds de Londres…

Le roman est fait de courts chapitres, et l’on passe d’un personnage à l’autre et d’une époque à l’autre, De la guerre à aujourd’hui.

Aucune confusion pourtant, c’est limpide et au vu du nombre d’intrigues, c’est un véritable exploit ! Le seul bémol que j’apporterai à cet dithyrambe, concerne les sentiments humains qui se portent sur certaines personnes qui ne le méritent rien, et même moins que cela !

Une question pourtant : fiction totale ou une part de vécu est elle présente ?

 

Quoiqu’il en soit : un livre à ne pas rater !


Peindre au noir, James Russell, Fayard Noir

Posté par SeriaLecteur à 19:18 - Russell James - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

  • à ne pas rater... mais on y parle de guerre... Pour moi? Je ne sais pas...

    Posté par Jules, 29 mars 2009 à 00:12
  • Je ne connais pas mais je note..

    Posté par alain, 29 mars 2009 à 10:52
  • Voilà qui est terriblement tentant, je le note plutôt deux fois qu'une

    Posté par yueyin, 29 mars 2009 à 14:09
  • Voilà qui est bien allèchant, je note !

    Posté par freude, 29 mars 2009 à 18:19
  • @Jules
    Le livre de parle pas de la guerre mais de l'avant et de l'après

    @Alain
    J'espère que tu aimeras

    @Yueyuin
    J'attends ton commentaire, mais je suis sure qu'il te plaira

    @Freude
    Un pavé qui se lit avec délectation !

    Posté par Michel, 30 mars 2009 à 08:57
  • Je me sens tentée. Vais je succomber

    Posté par Chimère, 31 mars 2009 à 23:31
  • @Chimère
    Réponse à venir sur ton blog....

    Posté par Michel, 01 avril 2009 à 08:54
  • A propos de ton bémol, c'est pour moi une des forces du bouquins que d'arriver à faire ainsi sentir la "normalité" du mal. Ces personnages ne sont pas des monstres, ils sont humains, on peut même, si on oublie leurs opinions, arriver à les trouver sympathiques.
    C'est ce que montre le bouquin, et ce qui met en garde. Si cela revient, attention, cela reviendra au travers de gens normaux, non identifiable, pour lesquel on n'éprouve pas de répulsion immédiate.
    Il faut donc rester très, très vigilants ...

    Posté par JML, 01 avril 2009 à 09:34
  • @JML
    d'accord avec toi . Mais un petit mot rappelant leurs "exploits" aurait été justifié

    Posté par Michel, 01 avril 2009 à 19:43
  • en tous cas c'est noté !

    Posté par Philippe, 03 avril 2009 à 17:02
  • Très peu pour moi ... j'en peux plus de ces livres qui parlent de guerre, ou autour de la guerre ...

    Posté par éléa, 03 avril 2009 à 18:48
  • Un excellent roman qui nous rappelle ou nous apprend qu'une partie de l'aristocratie anglaise avait des sympathies pour le régime nazi. Il suffit de se souvenir du livre ou du film, « Les vestiges du jour ».
    Yvon.

    Posté par Eireann Yvon, 04 avril 2009 à 12:35
  • Si c'est à lire de toute urgence, je ne peux que noter et me dire que je le ferai un jour! Ca m'intrigue, tout ça!!

    Posté par Karine :), 04 avril 2009 à 13:51
  • Il est écrit pour moi ce policier, Michel ... Merci de me l'avoir fait découvrir !

    Posté par Nanne, 04 avril 2009 à 18:50
  • @Philippe
    J'irai voir ton avis

    @Eléa
    Tu dois passer à côté de beaucoup de très beaux livres.
    Celui-ci n'est pas du tous un livre sur la guerre ! essaye et tu seras probablement enchantée

    @Eireann Yvon
    Merci pour le conseil

    @Karine
    Attention à tes étagères...

    @Nanne
    Avec plaisir j'irai voir ton commentaire

    Posté par Michel, 05 avril 2009 à 16:55
  • Je le note car ton enthousiasme est communicatif.

    Posté par Constance, 08 avril 2009 à 14:16
  • @Constance
    J'espère qu'il te plaira

    Posté par Michel, 11 avril 2009 à 11:17

Poster un commentaire