" />

SériaLecteur

Lecteur de roman, policier, polar, roman étranger et autres, avec un faible pour les séries, de plus enpus de photos

08 avril 2009

Peu mieux faire !

9782070121359J’ai enfin terminé ce livre !! Il faut bien dire que je  l’ai lu dans les pires conditions qui soi pour moi. Je l’ai commencé et interrompu, un long moment avant de le reprendre. C’est très rare que je fasse cela, si j’arrête un livre, c’est en principe définitif. Là, il s’agissait d’un cas de force majeure : ma colite néphrétique ! Voir chapitre précédent… Cela va mieux et encore merci pour vos petits mots chaleureux !

J’ai donc repris ce livre, après une longue interruption.

Un membre de la Fraction Armée Rouge allemande est libéré après de très longues années de prisons. Sa sœur organise pour l’évènement un week-end avec ces principaux amis d’avant et de maintenant. Ils sont installés dans une vie paisible et cette réunion aurait pu tourner à la bonne réunion d’anciens combattants, mais certaines rivalités sont toujours là. Et l’angoissante question : qui l’a dénoncé aux flics ?

Entre les retrouvailles, les amours passées, le présent, ce roman est une galerie de portrait d’une gauche qui fut extrémiste ! En sont-ils tous revenus de cette lutte armée ou est –elle toujours d’actualité ?

Une question fondamentale pour une partie de la gauche européenne.

Comme toujours chez cet auteur, le style est sobre, presque minimaliste, mais très efficace. Les questions sont posées mais les réponses … chacun y trouvera ce qu’il voudra.

J'ai trouvé les avis de Claire, Gambadou, Katell et Mustango. Si vous désirez un lien avec votre propre commentaire

Le week-end, Bernhard Schlink, Gallimard

Posté par SeriaLecteur à 21:04 - Schlink Bernhard - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • J'ai lu "Le liseur" avec plaisir mais je doute que celui-ci me plaise : trop politique pour moi.

    Posté par Ys, 08 avril 2009 à 22:12
  • J'ai Le retour qui traîne chez moi depuis longtemps, mais l'intérêt envers cet auteur n'est pas au rendez-vous en ce moment...

    Posté par Jules, 08 avril 2009 à 23:13
  • J'ai lu "le liseur" mais celui-ci me tente beaucoup moins. Courage et bon rétablissement !

    Posté par Flo, 09 avril 2009 à 10:17
  • Le week-end est vraiment un excellent roman, sans pathos et traitant bien le sujet toujours brûlant des années dites de plomb en Italie, celles de la FAR en RFA. Schlink a réussi à mettre en mots les blessures et les douleurs de cette période noire. Enfin, c'est ce que je pense

    Posté par katell, 09 avril 2009 à 21:06
  • @Ys
    Effectivement, cela peut être un frein, car le thème principal reste le repentance

    @Jules
    Je suis sure que ta PAL te reserve d'autres trésors, chaque chose en son temps

    @Flo
    Merci ! il ne me reste qu'à boir 2 litres par jour ! et quelques petits cailloux

    @Katell
    les débats "idéologique" me semble un peu tiède, mais sensés

    Posté par Michel, 10 avril 2009 à 12:49
  • Je pense que l'aspect politique risque de moins me plaire... ce n'est pas mon fort, normalement!

    Posté par Karine :), 10 avril 2009 à 16:53
  • C'est un livre de Schlink que j'attends en poche avec beaucoup d'impatience ... Mais je sais qu'il faudra attendre encore un peu ! Cela dit, le thème n'est pas courant dans la littérature ...

    Posté par Nanne, 11 avril 2009 à 17:38
  • Merci d'avoir référencé mon blog dans votre article!

    Bonne journée

    Posté par mustango, 16 avril 2009 à 08:50

Poster un commentaire