" />

SériaLecteur

Lecteur de roman, policier, polar, roman étranger et autres, avec un faible pour les séries, de plus enpus de photos

13 novembre 2009

Princesse à l'eau

Princesse_du_Burundi_BDEn lisant le titre, si vous vous attendez à un conte pour enfant vous risquez d’être déçu ! Car la belle princesse s’est ici transformée en un adorable poisson !

 

La princesse du Burundi est un cichlide, c’est à dire un poisson d’aquarium ! On fait mieux pour fantasmer !

 

Ann Lindell ne dirige pas sa troisième enquête, car elle est en congé maternité. Elle s’ennuie. Elle va s’immiscer dans cette enquête discrètement…

 

Petit-John est retrouvé mort, assassiné, c’était un petit délinquant comme son frère. Mais il avait laissé tomber les affaires louches en fondant une famille

 

Sa passion c’est l’aquariophilie, il a transmis ce hobby à son fils. Pourquoi tuer un ex délinquant ? Quid de l’argent gagné au poker ? L’aquariophilie, est-ce une couverture ? Pourquoi a t il été licencié, un si bon ouvrier ? Sa femme ne sait-elle rien, comme son fils ?

 

Son frère, toujours petit délinquant a juré de le venger, lui.

 

Une belle enquête avec une galerie de portraits très diversifiés socialement. Beaucoup d’éléments sur la psychologie et les états d’âmes de l’enquêtrice (il est conseillé d’avoir lu les précédents). C’est comme souvent, le charme de ces polars nordiques : la découverte de personnalités et leur évolution dans le temps, avec leur tribu.

 

Seul bémol dans ce volume : c’est l’aquariophilie. J’émets des doutes sur ce qui est relaté sur la vie sociale des cichlidés. Quand il est dit que la princesse se regroupe et nage en groupe manœuvrant comme un seul homme… Je n’ai jamais entendu parler de cela dans un aquarium ! Au contraire, dans un lieu si petit, ces poissons sont connus pour vivre en couple défendant leur territoire et leur progéniture. La protection des petits passe par la bouche, c’est là qu’ils se cachent. (Les poissons n’ont pas le hoquet). C’est un vrai spectacle en soi : voir les photos sur le lien. Il y a longtemps, je m’occupai d’un club d’aquariophile, et je ne pense pas que la sociabilité des poissons ait évoluée en si peu de temps.


La princesse du Burundi, Kjell Eriksson, Gaïa

 

Posté par SeriaLecteur à 21:11 - Eriksson Kjell (4) - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • j'aime l'idée du congé maternité, c'est assez original...quand à l'aquariophile, bof !

    Posté par gambadou, 14 novembre 2009 à 18:31
  • Loin de moi l'idée de mettre en doute tes compétences en aquariophilie car je n'y connais rien. Intéressant, cependant, que tu soulèves ce qu'on peut appeler un caractère irréaliste de ce roman qui, somme toute, a l'air plutôt bon

    Posté par cynic63, 15 novembre 2009 à 09:52
  • Encore un roman policier suédois, on va finir par être accro !! je le note mais je ne croirais pas trop à cette histoire de poisson donc.

    Posté par Nina, 15 novembre 2009 à 21:31
  • @Gambadou
    un aquarium est très reposant dans une pièce, la lumière douce, le metit bruit de l'eau, c'est comme un écran sans pub !

    @Cynic63
    merci

    @Nina
    actes sud fait très fort avec ses suédois, mais il y en a de moins bons

    Posté par Michel, 16 novembre 2009 à 09:05
  • Ah le voici le fameux Kjell ! Bon ben, voilà un de plus...

    Posté par Theoma, 20 novembre 2009 à 15:08

Poster un commentaire