" />

SériaLecteur

Lecteur de roman, policier, polar, roman étranger et autres, avec un faible pour les séries, de plus enpus de photos

16 avril 2010

Toujours un plaisir à lire !

couv_1002Inconditionnel de Indridason, je suis, et je reste, après la lecture de ce dernier opus, malgré une légère déception.

 

Une femme se suicide dans sa maison de campagne. Le dossier devrait être classé mais Erlendur s’entête, seul.

 

Il ne sait pas ce qu’il va trouver, mais il veut mieux connaître cette femme. Elle était dépressive, depuis au moins deux ans, date de la mort de sa mère d’un cancer. Le couple fille-mère vivait en symbiose depuis la mort du père-mari quand la fille était encore toute jeune.

 

Mais Erlendur se remémore toujours la mort de son propre frère. Et il va faire des recherches sur certains dossiers fermés, non élucidés.

 

Ces regroupements de dossiers sont un peu abracadabrantesques de mon point de vue...

 

Mais ce qui sauve le livre, c’est la recherche psychologique et les états d’âme des protagonistes, ainsi que la vie privée de notre commissaire avec ses enfants, son ex femme et sa nouvelle .

 

Hypothermie, Arnaldur Indridason, Métailié Noir

 

Posté par SeriaLecteur à 20:51 - Indridason Arnaldur (6) - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Bonjour,
    J'ai bien aimé celui-là car il est un peu plus intimiste. En outre, et pour faire court, je trouve qu'il relance la série, qu'il la renouvelle en quelque sorte

    Posté par cynic63, 17 avril 2010 à 10:34
  • Il est dans ma PAL alors je ne lis pas le billet. Le titre me suffit largement !

    Posté par Restling, 17 avril 2010 à 16:58
  • @Cynic63
    d'accord avec toi mais j'ai trouvé un peu tiré par les cheveux la résolution des affaires des deux jeunes

    @Restling
    j'irai te lire... préviens moi

    Posté par Michel, 17 avril 2010 à 18:05
  • Ah, je te vois un peu septique face à ce polar.
    J'ai ce livre dans ma pal, j'essaierai de le lire assez rapidement...

    Posté par Marie, 18 avril 2010 à 09:32
  • Polar Psychologique

    D'accord, ce n'est pas pour l'enquête qu'il faut lire ce livre, mais pour l'évolution de son personnage et sa gestion de ses cicatrices internes. J'ai adoré, car Indridason montre qu'un polar peut être autre chose qu'une enquête. Comme je l'ai écrit, J'ai trouvé fantastique cette recherche / lutte de Erlendur contre l'autre monde. Peut-on vraiment avoir des contacts avec les morts, et par là même, peut il être en contact avec son frère ? Cela veut aussi dire que pour la première fois, il accepte la mort de son frère. Superbe !

    Posté par Pierre FAVEROLLE, 18 avril 2010 à 14:05
  • Je ne sais si je pourrais être moi aussi une inconditionnelle de cet auteur vu que je ne l'ai jamais lu (mais j'en ai deux de lui dans ma PAL alors tout n'est pas perdu !). Et dis donc, tu colles à l'actualité avec ta lecture islandaise mdr !

    Posté par Joelle, 19 avril 2010 à 09:09
  • Toujours pas lu, mais là !

    Posté par chris89, 19 avril 2010 à 09:48
  • Moi non plus mais très envie de continuer dans cet univers qui me plait bien.

    Posté par alain, 19 avril 2010 à 16:28
  • Pour l'instant je n'ai lu que les trois premiers, mais j'aime bcp !

    Posté par freude, 20 avril 2010 à 15:31
  • C'est une série que j'ai commencée et que je poursuivrai certainement. Malgré ta lègère déception!

    Posté par Karine:), 22 avril 2010 à 23:05
  • Deux livres sur ma PAL... Il faut absolument que je m'y plonge... Et l'Islande me fait tellement rêver....
    Bon week end Michel

    Posté par L'or des chambre, 23 avril 2010 à 12:52
  • j'ai honte de dire que je n'ai jamais lu cet auteur... je commence par quel titre?
    qu'est-ce que j'en entends parler par contre!

    Posté par Violette, 24 avril 2010 à 12:36
  • Je viens de faire connaissance avec Elendur dans la cité des Jarres. manifestement, il y a encore beaucoup de choses que je ne sais pas à son propos et que je découvrirai avec plaisir dans ses autres aventures.

    Posté par Géraldine, 04 mai 2010 à 21:35
  • Je serai ravie de retrouver Erlendur, je peux même lui pardonner une baisse de forme passagère.

    Posté par Constance, 13 mai 2010 à 14:02

Poster un commentaire