" />

SériaLecteur

Lecteur de roman, policier, polar, roman étranger et autres, avec un faible pour les séries, de plus enpus de photos

07 mai 2012

Polar rythmé

v_book_2285Une ex actrice à trouvé sa reconversion dans une agence d’actrices et danseuses pour clubs de strip-tease…


Un vieil ami la relance pour un film : une expérience unique. Elle refuse, mais quand on met le prix ...

Elle le rejoint aussitôt, mais en arrivant elle ne trouve que peu de monde et son ami n'est pas là pour l’accueillir. Elle va le retrouver, mais mal en point, et ce n'est pourtant pas un tournage sado-maso ! Ni une, ni deux, elle se retrouve au lit, mais les coups de poings ont un seul objectif : la faire parler, car son ami l’a balancé.

Elle va vite comprendre qu’ils recherchent une jeune femme qui est passée par son agence avec une mallette bourrée de fric puis a disparu... Ne pouvant rien en tirer, ils la  laisseront pour morte dans le coffre d'une voiture !

Avec son ami, Malloy, ils vont essayer de comprendre mais les méchants sont très méchants. Pour preuve, l'ami du début est retrouvé mort, l'arme du crime appartient à notre héroïne, normal...

Un polar, un peu road-movie, on ne s'ennuie pas. Il y'a tout le temps de l'action et c'est très rythmé. Le milieu décrit pourrait être un attrait, mais non. Ce n’est même pas très cru, mais cela manque d'humour.

Bien que l'auteure connaisse bien le milieu, elle ne va à mon goût pas assez loin dans sa dénonciation et manque de recul qu’elle aurait pu apporter avec de l’humour. Il reste un polar qui se lit vite et agréablement.

JML a adoré et Vonette a eu une bonne surprise

Posté par SeriaLecteur à 21:13 - Faust Christa - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

  • Décidément, pas assez d'humour pour toi.

    Posté par Alex-Mot-à-Mots, 08 mai 2012 à 18:40
  • @Alex
    le sexe sans humour, bof... au moins à l'écrit

    Posté par Michel, 09 mai 2012 à 21:27
  • J'ai trouvé que certaines situations étaient vraiment cocasses...

    Posté par vonnette, 12 mai 2012 à 14:31

Poster un commentaire