" />

SériaLecteur

Lecteur de roman, policier, polar, roman étranger et autres, avec un faible pour les séries, de plus enpus de photos

20 novembre 2009

Poignante lecture

recto_132La gueule d’ange du titre appartient à un adolescent charmant, jusqu’au jour où il tue son petit frère, sa mère et son père ! Il oublie d’achever sa sœur…

 

Ce scénario « original » est malheureusement un fait divers. L’auteur a donc raconté sa propre interprétation de celui-ci. Le «je » donne à cet ouvrage un ton original, il essaye ainsi de mieux raconter les états d’âmes de cet adolescent.

 

Nous le suivrons le jour des crimes. Quelques temps avant, puis son arrestation, sa garde à vue, son procès, son incarcération…

 

L’auteur est journaliste et c’est son premier roman. C’est une réussite. Par moment on sent le ton du journaliste, mais je me demande si ce n’est pas car je le savais ?

 

Un très beau livre donc, qui nous pose cette question, sans y répondre, pourquoi passe-t-il à l’acte ? Nous avons tous eu des montées d’adrénaline et pensé « je veux le tuer » mais sans l’envisager réellement et surtout sans jamais le réaliser. Des paroles en l’air, typiques de la révolte adolescente !


Gueule d'ange, Jean-Marc Pitte, La Tengo Editions

Merci à l'éditeur de me l'avoir envoyé  ;-)

 

Posté par SeriaLecteur à 19:14 - Pitte Jean-Marc - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

  • Je pense que c'est inspiré par ce qui s'était passé pas très loin de chez moi, à Louveciennes, chez cette famille russe...

    Posté par cathe, 21 novembre 2009 à 10:52
  • @Cathe
    non, il s'agit d'un autre fait divers vers Yvetot

    Posté par Michel, 21 novembre 2009 à 11:43
  • Ah oui je m'en souviens bien... Nous étions en Normandie justement (je me demande si ce n'était pas pendant les vacances de Noël), ce "fait divers" m'avait beaucoup bouleversée.
    Je note bien sûr !

    Posté par lily, 23 novembre 2009 à 18:06
  • J'ai entendu l'auteur sur Europe 1 lors d'une longue émission consacrée à son livre. Il en parlait très bien et expliquait qu'il voulait en faire un récit au départ et que pour des raisons juridiques il a dû en faire un roman car il n'a pas pu rencontrer le jeune homme. Je suis ravie de voir que le roman est bon.

    Posté par Constance, 24 novembre 2009 à 13:15
  • Non, ce devait être les vacances de la Toussaint !
    Je viens de lire quelques articles (et je me souviens bien effectivement de Shreck...)
    Bon décidément, je l'ai souligné dans ma liste, même si j'imagine qu'il faut avoir le coeur bien accroché...

    Posté par lily, 24 novembre 2009 à 22:20
  • @Lily
    j'irai encore voir ton avis

    @Constance
    L'éditeur a eu la gentillesse de m'envoyer 2 copies d'articles de journaux de l'époque, cela donne une explication extérieur au livre !
    si tu lis ce livre je peux te les faire parvenir

    @Lily
    non , pas particulièrement le coeur accroché, l'enfant explique son geste avec un tel naturel, presque comme un jeu vidéo, du virtuel quoi !

    Posté par Michel, 25 novembre 2009 à 13:18

Poster un commentaire