" />

SériaLecteur

Lecteur de roman, policier, polar, roman étranger et autres, avec un faible pour les séries, de plus enpus de photos

22 janvier 2010

Une brillante chute


 

9782714444028R1Je n’apprécie pas souvent de lire des pavés, et celui-ci pèse la modique somme de 600 pages… mais il s’agit d’un Iain Pears !

 

Sa série sur le monde de l’art avec son duo d’enquêteurs, Flavia et Argyll, m’avait énormément plu.

 

Dans ce volume volumineux, il sort du monde léger de l’art, pour celui de la finance.

 

Le livre est divisé en trois parties rétroactives.

 

La première nous apprend la mort de John Stone. Sa femme, afin de pouvoir hériter doit retrouver son enfant. Or, personne ne savait qu’il avait un enfant… sa très belle femme n’entame pas cette quête par appât du gain, elle est suffisamment riche, mais par curiosité.

Elle va engager un journaliste afin qu’il écrive une biographie sur son mari.

Leurs rapports et le passé étrange de ce couple m’a littéralement captivé.

 

La seconde partie, évoque la rencontre du couple. Mais elle est surtout là pour expliquer la fortune de John Stone. Il s’agit d’intrigue politico-financière et d’espionnage industriel… je me suis un peu ennuyé, mais la personnalité du couple retient quand même le lecteur.

 

La dernière partie, donne la clef de l’énigme entre tous les personnages. Elle se situe à Venise et à nouveau de longs chapitres sur les bilans des entreprises et leur beauté, la joie de lire un bilan… même comme comptable, je n’ai jamais trouvé un plaisir tel qu’il est décrit, à lire un bilan !

 

Vous l’avez donc deviné je suis sortie de cette lecture avec un avis très mitigé. Des longueurs, des passages inintéressants, mais une intrigue très prenante, et de très nombreux rebondissements. Et un final extraordinaire.

La chute de John Stone, Iain Pears, Belfond

Le commentaire d'Elianthe

 

Posté par SeriaLecteur à 20:56 - Pears Iain (2) - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    J'ai croisé ce livre mercredi soir à ma librairie et j'ai hésité... maintenant, je pense qu'un pavé avec des longueurs n'est définitivement pas pour moi!!!

    Posté par Jules, 22 janvier 2010 à 23:35
  • J'avais aimé sa série de romans policiers mais j'avais trouvé son portrait assez bof (pas lu les deux autres : Scipion et un autre). J'ai quand même acheté celui-là et pour l'instant il m'attend. C'est vrai que le nombre de pages n'est pas très engageant ... mais avec ce que tu dis encore moins.

    Posté par CecileSBlog, 23 janvier 2010 à 09:31
  • J'avais bien aimé ces romans précédents. Je passe sur celui-ci.

    Posté par Flo, 23 janvier 2010 à 09:54
  • je n'ai encore jamais lu cet auteur, je crois pourtant avoir un roman de lui dans ma PAL.

    Posté par anjelica, 23 janvier 2010 à 20:59
  • Ce qui me fait peur, ce ne sont pas les 600 pages à avaler, mais les éventuelles longueurs qui pourraient me faire refermer ce roman de Ian Pears ! J'attendrai peut-être sa sortie en poche pour me décider, car le sujet est captivant !

    Posté par Nanne, 23 janvier 2010 à 22:19
  • donc tu le recommandes au final ? c'était un de mes coups de coeur pour une de mes collègues mais je sais que je n'ai pas du tout les mêmes goûts qu'elle donc je me méfie...

    Posté par Emeraude, 24 janvier 2010 à 12:36
  • Je n'irai pas l'acheter à cause des quelques bémols (et puis je n'ai plus de place à la maison !) mais je suis sûre qu'il sera à la biblio

    Posté par Joelle, 25 janvier 2010 à 08:55
  • J e regarderai aussi à la biblio ... et je me concentre sur ses policiers pour commencer !!

    Posté par Constance, 25 janvier 2010 à 13:03
  • J'avais été subjuguée par Le cercle de la croix, un livre érudit admirablement construit, et puis j'ai lu un "truc" (je ne vois pas d'autre mot) qui se passait à Rome je crois, d'une pauvreté stylistique et d'intrigue affligeante. Du coup, je ne me suis plus re-tentée à un Pears. Celui-là ne me tente pas non plus... de toute façon, j'ai ce qu'il faut dans ma PAL!

    Posté par Choupynette, 29 janvier 2010 à 11:30

Poster un commentaire