" />

SériaLecteur

Lecteur de roman, policier, polar, roman étranger et autres, avec un faible pour les séries, de plus enpus de photos

27 août 2008

Belle écriture

9782070786947C’est le récit d’une jeune fille de quinze dans son Liban en guerre. Elle passe d’un côté à l’autre au risque de sa vie, avec l’inconscience de l’adolescence. Elle rencontre les chrétiens, les libanais et les palestiniens.

Aller à l’école lui semble sa seule chance pour sortir du quotidien !

La jeune fille va découvrir l’amour ou les amours… celui de la patrie, de la famille et enfin celui d’un homme.

Côté positif : c’est avec une écriture limpide que l’auteure nous relate cet épisode. La beauté du langage et de son rythme font de ce livre un délice à lire. Les différentes scènes avec son amant sonnent juste, leurs rencontres sont décrites avec un ton émouvant.

Côté négatif : pas grand-chose, si ce n’est le nombrilisme du récit.

Ce roman fait partie de la lecture du prix Landerneau et ne serait-ce que par la beauté de l’écriture l’on comprend ce choix.

Les blogeurs ont des avis très mitigés !

Anne a aimé un peu, Caro[line] l'a trouvé très beau, Fashion a fait une agréable découverte, Stéphanie  a été emu, Katell lui a trouvé une force romanesque, Cathulu a trouvé la lecture inconfortable, Lou est restée perplexe, pour Papillon c'est brouillon, Lilly n'a pas vu une once de superflu, bon mais trop court pour Amanda.

prix_landerneau


La main de Dieu, Yasmine Char, Gallimard

Posté par SeriaLecteur à 20:11 - Char Yasmine - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    j'ai un peu de mal à voir ton avis : mitigé positif ou plus enthousiaste que cela?

    Posté par Stéphanie, 27 août 2008 à 22:12
  • Je n'ai pas accroché avec le style de l'auteur et j'ai abandonné à la page 29.

    Posté par Naina, 27 août 2008 à 22:47
  • @Stéphanie
    Enthousiaste par le style de l'auteure, mais le personnage principale est décevant, brouillon

    @Naina
    c'est rare que j'arrête après que 29 pages, en général j'attends une cinquantaine mais pourquoi pas !

    Posté par Michel, 27 août 2008 à 22:51
  • @ Michel : Si je me souviens bien, le roman fait une petite centaine de pages donc j'ai tenu un petit tiers du roman. De plus, c'était un livre emprunté à la bibliothèque et dans ce cas-là, je n'ai aucun scrupule à arrêter lorsque je n'accroche pas.

    Posté par Naina, 27 août 2008 à 22:58

Poster un commentaire